Ingénieur « Géomaticien »

A l'Ifremer on retrouve deux "types" de géomaticiens :

  • Ceux qui sont dans les laboratoires (Environnement profond, Géosciences marines ou encore les halieutes). Leur métier est donc plus axé sur l'utilisation et la production de cartes.
  • Ceux, comme au SISMER, qui ont la charge d'une IDG (Archivage des données, description à l'aide de métadonnées, diffusion via des services normalisés, etc.). Leur métier est lui plus axé sur l'Administration d'un SIG.
Le métier de géomaticien - Julien Meillon et Erwann Quimbert

Missions principales

Au sein du service SISMER, cet ingénieur assure la gestion et la maintenance de Sextant. Sextant est l'infrastructure de données géographiques (IDG) marines et littorales de l'Ifremer, exploitée par le SISMER. Répondant aux normes de l’ISO et aux standards de l’OGC - Open Geospatial Consortium -, Sextant est un système interopérable qui permet des échanges de données géographiques avec les partenaires scientifiques et institutionnels de l'Ifremer. Sextant vient en soutien aux problématiques environnementales marines, et, de ce fait, est exploité dans le cadre de nombreux projets d'envergure nationale (projets liés à la DCSMM, au SINP Mer, aux réseaux institutionnels, aux études d’impacts –ressources minérales-, ressources halieutiques), outre-mer (Océan Indien, Nouvelle-Calédonie) et européenne (MyOcean, SeaDataNet, Emodnet).

Il participe de manière active à la gestion des données géo-référencées et en particulier à l’intégration des produits de synthèse issus des données collectées dans le cadre des projets scientifiques de l’Ifremer et de ses partenaires.

Il assure le soutien et le conseil pour la mise en place et le suivi de projets nécessitant Sextant comme plateforme de bancarisation et de diffusion. Dans ce cadre, il prend en charge la responsabilité de projets et gère les relations avec les partenaires extérieurs.

Activités principales

Il s’agit en particulier de :

Métiers - Géomaticien

  • Assurer la bancarisation, l’extraction de données géo-référencées dans les meilleures conditions de qualité et leur mise à disposition sous forme synthétique en utilisant les outils existants et en particulier le portail Sextant ;
  • Gérer les données géographiques de référence (cartographie, etc.) et leurs mises à disposition aux profits des utilisateurs soit institutionnels soit dans le cadre de projets ayant besoin d’une information complémentaire à des données scientifiques ;
  • Faciliter l’interopérabilité des systèmes d’information par le biais des normes de géo-référencement et des protocoles d’échanges de données communs ;
  • Proposer des solutions techniques homogènes aux projets qui souhaitent mettre en œuvre les techniques SIG ;
  • Contribuer aux spécifications nécessaires à l’évolution des outils existants comme Sextant ;
  • Contribuer à des actions de communication et de valorisation de l’information géographique (géomatique) ainsi qu’aux actions de formation des utilisateurs des outils existants comme Sextant ;
  • Mettre en place des « catalogues thématiques » pour les partenaires de Sextant et les projets de l’Ifremer et gérer les accès à cette base ;
  • Mettre à jour et charger les données et les métadonnées, en accord avec la Directive Inspire ;
  • Mettre à jour les sites web associés à Sextant et dédiés aux catalogues thématiques,
  • Former les utilisateurs et les administrateurs de Sextant et rédiger les guides et les tutoriels de formation ;
  • Porter, en collaboration avec les autres membres de l’équipe, les codes de bonne pratique en termes de gestion des métadonnées ;
  • Faciliter l’interopérabilité des systèmes d’information par le biais des normes de géo-référencement et des protocoles d’échanges de données communs ;
  • Proposer des solutions techniques homogènes aux projets qui souhaitent mettre en œuvre les techniques SIG ;
  • Contribuer aux spécifications nécessaires à l’évolution des outils existants comme Sextant ;
  • Participer activement au guichet de Helpdesk, à la démarche qualité ITIL/ISO20000, et à l’ensemble des activités générales du service SISMER : suivi des utilisateurs, actions de formation et d’information, …

Connaissances spécifiques

Très bonne connaissance des outils, des techniques et des normes de  gestion de l’information géo-référencée :

  • Compétences en SIG et en cartographie : Maîtrise d’ArcGIS & éventuellement QGIS
  • Connaissances en technologies web et webSIG : Normes et protocoles de diffusion de données (OGC), normes de métadonnées (ISO)
  • Animation de site internet
  • Expérience en informatique et exploitation des systèmes d’informations géographiques (SIG)
  • Maîtrise de l'anglais

Pour créer et gérer un outil de type SIG (système d'information géographique), le géomaticien doit maîtriser l'analyse spatiale et statistique, ainsi que les règles de représentation cartographique. Il possède des bases solides en conception et en structuration de bases de données géographiques et, idéalement, en développement informatique. Il connaît les techniques d'acquisition, d'intégration et de diffusion des données géographiques (cartes, GPS, images satellites, etc.).

Qualités personnelles

Le chef de projet SIG est à l'écoute des besoins des utilisateurs, auxquels il fournit les documents qui leur seront nécessaires. Il reformule la demande et ajuste ses réponses en fonction de son interlocuteur. Force de proposition, il conçoit et fait évoluer un système d'information pour répondre à des besoins précis. Grâce à ses qualités relationnelles, il obtient l'adhésion au projet des utilisateurs.