Magnétométrie

La magnétométrie désigne la mesure des champs magnétiques et des propriétés magnétiques des corps. Elle correspond une méthode de prospection géophysique fondée sur la mesure systématique du champ magnétique terrestre, en des points de station régulièrement répartis sur la zone à étudier. (Source : http://www.larousse.fr)

Un magnétomètre est un appareil permettant de mesurer la direction et l'intensité d'un champ magnétique. Le terme de "champ magnétique" désigne une région de l'espace soumise à l'action d'une force provenant d'un aimant. Il caractérise également l'influence d'une charge électrique en mouvement et exerce, réciproquement, son action sur les charges en mouvement. (Source : www.futura-sciences.com)

Exemples de capteurs

  • Proton Precession Geometrics G801 de 1981 à 1990
  • Proton Precession G866 de 1987 à 1990
  • Proton Precession Barringer M244 depuis 1990
  • Overhauser Mag. Marine Magnetics Seaspy depuis 2001
  • Magnétomètre vectoriel Ixsea VM300D

Plus d’informations sur le site de la flotte océanographique française.

Types de fichiers

Type de fichier

Navire

Extension

Date

Format

magnétomètre vectoriel - TECHSAS

Pourquoi Pas?

vector_mag-*.mag3D

à partir de 2006

NetCDF

magnétomètre scalaire - TECHSAS

Pourquoi Pas? / Atalante

scalar_mag-*.mag

à partir de 2006 (Pourquoi pas?), 
à partir de 2008 (L'Atalante)

NetCDF

données de magnétisme traitées

L'Atalante, Le Suroît, PourquoiPas ?

.mgd77

 

Ascii

Plus d'information sur les formats de fichiers des données géophysiques archivées au SISMER.

Corrections des données de magnétisme

  • Corrections des variations diurnes

Les données sont fournies sans correction des variations diurnes qu'elles soient sous forme de données brutes ou converties au format international d'échange MGD.

  • Calcul des anomalies magnétiques

Les mesures fournies au format international d'échange MGD sont accompagnées des valeurs d'anomalies magnétiques calculées à partir des International Geomagnetic Reference Fields (IGRF) les plus récemment publiés à la date de création des fichiers.

Plus d’information sur les sites de l’Union Géodésique et Géophysique Internationale (IUGG) et de la NOAA.

  • Décalage entre la position du navire et la position du magnétomètre

Les données brutes ne sont pas géoréférencées. Pour ce faire, il faut :

    • interpoler les positions des mesures en fonction du temps à partir du fichier de navigation validée par Ifremer/Genavir ;
    • corriger la position de la longueur filée du câble du magnétomètre. Cette longueur varie selon les navires et les équipements mis en œuvre.

Contact

Pour tous renseignements complémentaires, contacter le service SISMER (sismer@ifremer.fr).