Renforcer les infrastructures européennes de gestion de données

Infrastructures européennes

L’unité IDM a joué un rôle central pour la mise en place d’infrastructures de gestion de données marines à l’échelle européenne depuis 10 ans. Elle a ainsi été :

  • coordinateur de l’infrastructure de recherche européenne (DG-Research) SeaDataNet : IDM a favorisé l’émergence de procédures et de pratiques communes pour les données de la colonne d’eau (physique, chimie, biologie),
  • responsable de lots de travaux au sein du projet Geo-Seas (E_Infrastructure, DG-Research) : IDM a étendu l’infrastructure SeaDataNet aux données de géophysique et de géologie,
  • impliquée dans plusieurs lots (physique, chimie, biologie, hydrographie, etc.) de l’initiative EMODNET (European Marine Observation and Data Network),
  • opérateur principal du volet in-situ des Marine Core Services de Copernicus.

L’unité IDM poursuivra cette action, en particulier pour pérenniser l’infrastructure SeaDataNet et améliorer sa facilité d’utilisation par les équipes scientifiques et pour offrir les services les plus ciblés possibles, comme par exemple :

  • possibilité de soumettre en ligne et sans délai de nouveaux jeux de données, d’obtenir un identifiant unique (DOI), étapes souvent obligatoires désormais préalables à la parution de publications scientifiques,
  • possibilité de corriger en ligne, par les responsables d’un jeu de donnée, descriptifs et jeux de données (soumission d’une nouvelle version),
  • etc.

Pour ce faire, elle s’appuiera et prolongera les orientations du pôle thématique « Océan » vers l’échelon européen, et fera la promotion du Pôle Océan comme nœud français de gestion de données marines au sein des réseaux européens et globaux.