Améliorer l’opérationnalité des services

Le média web est impitoyable : la plus courte des interruptions de service sera détectée par l’internaute, souvent avant qu’un incident ait été remarqué sur les serveurs. Un portail en ligne de diffusion de données marines qui n’est pas accessible en continu est très rapidement considéré comme peu fiable et donc rapidement décrié.

Au-delà des services en ligne, l’unité IDM doit également gérer des contraintes opérationnelles extrêmement variées (services d’arrière-boutique), par exemple :

  • assurer la réception des données d’un observatoire automatisé dès son déploiement, ce qui implique qu’il ait été préalablement identifié et convenablement décrit,
  • enchainer les flots de traitements d’information et de production,
  • délivrer les résultats en temps et en heure.

Enfin, il convient de superviser en continu l’ensemble des infrastructures techniques supportant l’ensemble.