Directive Cadre sur l'Eau

La Directive Cadre sur l'Eau (DCE)  (2000/60/CE) du 23 octobre 2000 a pour objectif général d’atteindre d’ici à 2015 le bon état des différents milieux sur tout le territoire européen, incluant les milieux estuariens et côtiers.

la Directive Cadre sur l'Eau (DCE)

Sa mise en œuvre en France s'est traduite, pour la gestion de données, par l'adoption d'un Schéma National des Données sur l'Eau, et la mise en place d'un Système d'Information sur l'Eau (SIE). Le Système d’Information sur l’Eau vise au recueil, à la conservation et à la diffusion des données et des indicateurs sur l’eau, les milieux aquatiques, leurs usages et les services publics de distribution d’eau et d’assainissement. Il concerne les eaux de surface continentales, les eaux côtières et de transition et les eaux souterraines et porte sur l’ensemble des départements métropolitains et d’outre-mer ainsi que sur Mayotte.

Littoral breton en pleine tempête
Littoral breton en pleine tempête

Le Système d’Information sur l’Eau rassemble des jeux de données de référence, les données produites par l’observation et par d’autres dispositifs environnementaux, ainsi que des données élaborées. Il est mis en œuvre par des services de l’État, par des établissements publics et par des organismes associés, dont les collectivités territoriales ; conformément au Schéma National des Données sur l’Eau. L’ONEMA, Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques, est chargé de la coordination du SIE.

Dans ce cadre, l’Ifremer est plus particulièrement en charge des eaux côtières et de transition.

Les jeux de données produits directement ou élaborés par le Système d’Information sur l’Eau sont diffusés sur Internet. Ils sont librement accessibles au moyen de services fournis par des sites Internet (envlit dans le cas de l'Ifremer, pour les eaux côtières).