Bancariser les données

... en contrôlant leur qualité et celle des métadonnées associées (données décrivant les données)

Bancariser, c'est stocker les données/métadonnées en fichiers et en bases de données

Selon le type, la quantité et le volume des données et métadonnées, leur stockage peut se faire par le biais de « simples » fichiers ou en ayant recours à des bases de données.

Définition d’une base de données

Base de données

Une base de données est une entité dans laquelle il est possible de stocker des données de façon structurée et avec le moins de redondance possible. Ces données doivent pouvoir être utilisées par des programmes, par des utilisateurs différents. Ainsi, la notion de base de données est généralement couplée à celle de réseau, afin de pouvoir mettre en commun ces informations, d'où le nom de base.

On parle généralement de système d'information pour désigner toute la structure regroupant les moyens mis en place pour pouvoir partager des données.

Une base de données permet de mettre des données à la disposition d'utilisateurs pour une consultation, une saisie ou bien une mise à jour, tout en s'assurant des droits accordés à ces derniers. Le recours aux bases de données facilite le partage des informations, permet le contrôle automatique de la cohérence et de la redondance des informations, la limitation de l'accès aux informations, la production d’informations synthétiques à partir des renseignements bruts, etc.

Utilité d'une base de données

Une base de données permet de :

  • indexer les données
  • identifier les doublons
  • gérer les métadonnées qui deviennent extrêmement complexes et détaillées
  • homogénéiser les formats de fichiers
  • compiler des jeux de données
  • formater les jeux de données en harmonisant les unités, les paramètres, etc.
  • répartir les données dans différentes banques
  • mettre à jour des référentiels (taxinomie) et catalogues (collections de métadonnées) communs
  • assurer la cohérence avec les normes internationales en vigueur

Traitements

Pour rendre certaines données exploitables, des traitements sont nécessaires.

  • ADCP (Calcul de la vitesse absolue, Filtrage et moyennage)
  • Gravimétrie (Réductions de valeurs (rattachements aux stations de référence))
  • Magnétisme (Décalage entre la position du navire et la position du magnétomètre)